Visage

Si votre peau est couverte de boutons, vous pouvez porter les plus beaux vêtements du monde, on pensera que vous êtes bien habillé mais pas que vous êtes belle ou beau. C’est l’expérience amère dont je peux témoigner et ce qui explique pourquoi je suis convaincue de ceci.

L’acné c’est quoi ? C’est une inflammation du follicule pileux provoquant l’apparition de comédons… Oui mais très concrètement C’EST QUOI ?

Ce sont ces vilains boutons rouges et blancs qui bourgeonnent sur le visage, et qui, au premier passage devant le miroir au réveil, réussissent en une fraction de seconde, à me plomber le moral et me donnent envie de retourner me cacher dans mon lit.

L’acné démarre en général à la puberté, mais on nous promet que ça disparaîtra quand on sera « grand ». On nous a menti ! Non seulement c’est moche, mais ça peut aussi laisser de belles cicatrices.

Les pores de la peau sont obstrués par le maquillage, les poussières… et du sébum.

Il existe plusieurs causes à l’apparition d’acné malgré notre bonne volonté: les hormones, la génétique, le stress, certains médicaments… etc. Mais il y a aussi des facteurs sur lesquels on peut intervenir.

La vingtaine passée, j’ai toujours de l’acné, certes très légère mais que je déteste. J’arrive à m’en débarrasser mais elle revient au galop si je ne respecte pas une bonne hygiène de vie : c’est à dire bien dormir, manger sainement et nettoyer ma peau avec des soins adaptés.

Ça fait beaucoup de paramètres à prendre en compte, je sais. Mais je ne connais pas la solution miracle qui va rendre votre peau impeccable rien que par la pensée.

Ici je ne veux pas parler des traitements proposés par les dermatologues. Ils sont prescrits en cas d’acné modérée à sévère. Ils sont très efficaces et indispensables pour certains types d’acnés, je ne remets en aucun cas en question les conseils de votre médecin, il est important de suivre ses recommandations et son traitement tel qu’il a été prescrit. Mais étant donné la liste interminable d’effets secondaires des médicaments, sans rentrer dans les détails, je pense que ça vaut le coût de commencer par des gestes simples avant de choisir toute autre méthode.

Dans mon cas, j’ai la peau normale à mixte avec une fâcheuse tendance à me faire des boutons sur le front, le nez et le menton. En plus de ça ma peau est sensible, elle rougie facilement à la moindre irritation.

J’ai réussi à améliorer la fréquence d’apparition de ces boutons. C’est ce que je veux partager avec vous.

Pour commencer, une belle peau c’est une peau propre.

photo 5-2
Etape 1 : Je me démaquille

Je démaquille ma peau avec grand soin chaque soir. Quelque soit l’état ou quelque soit l’heure à laquelle je rentre chez moi, aucune excuse n’est valable pour sauter cette étape. Chaque nuit la peau se régénère, alors si elle est couverte de maquillage ou de résidus de pollution, forcement elle ne pourra pas me donner le meilleur d’elle-même. Une bonne hygiène de peau est indispensable pour freiner l’apparition d’imperfections, boutons et points noirs, mais aussi en complément d’un traitement médicamenteux prescrit par votre dermatologue.

J’utilise pour ça l’huile Démaquillante DHC Deep Cleansing Oil, d’origine japonaise que j’aime passionnément ! C’est mon coup de cœur depuis plus d’un an. J’ai testé d’autres huiles mais c’est toujours vers celle-ci que reviens car elle est géniale. Non seulement elle démaquille rapidement mais en plus elle ne dessèche pas, ne crée aucune irritation, et laisse la peau super douce. Pas comme les démaquillants traditionnels, qui mêmes dits pour « peaux sensibles », m’irritaient les yeux et me provoquaient des rougeurs sur les joues. Elle est principalement composé d’huile d’olive, d’où son odeur. Elle est sans parfum, sans colorant et sans parabène. Et ça c’est plutôt cool ! En prime, aucun maquillage ne lui résiste même waterproof et elle convient à tous types de peau. Au fil des utilisations, j’ai constaté que ma peau était plus lumineuse.

Comment je l’utilise ?

Je mets une à deux pompes d’huile démaquillante dans le creux de ma main, la quantité utilisée dépend de l’intensité de mon maquillage, je l’applique ensuite sur mon visage en doux massage en insistant légèrement sur mes yeux pour me débarrasser complément du mascara.

Je rince à l’eau, l’huile s’émulsionne et entraine le maquillage et les impuretés avec elle.

Bref, le démaquillage est impeccable. Le seul inconvénient, parce qu’il en faut bien un, c’est sont prix. Environ 25 euros pour 200 ml, soit deux mois d’utilisation quotidienne. C’est cher, mais je ne peux pas m’en passer.

Où la trouver ? Cette huile est disponible chez NOCIBE.

Pour plus de détail sur le produit rendez vous sur le site de la marque DHC.

ETAPE 2 : Je purifie.

Ducray Keracnyl gel moussant tube 200ml

Un autre de mes chouchous entre en scène, le gel moussant Keracnyl de DUCRAY. Il purifie et assainie la peau remarquablement sans la décaper, et limite ainsi la développement de bactéries responsable de boutons blancs caractéristiques d’une peau acnéique.

Au départ, je l’utilisait deux fois par jour comme recommandé par la laboratoire fabriquant, mais aujourd’hui une utilisation le soir me suffit (j’utilise un autre produit nettoyant pour le matin, dont je vous parlerai certainement plus tard).

Comment je l’utilise ? Pas de scoop, comme un savon traditionnel. J’humidifie mon visage à l’eau tiède, puis je fais mousser le produit et je rince à l’eau.

Son prix ? Très abordable. Environ 9,50 euros les 200 ml.

Où le trouver? Vous pouvez trouver ce produit en pharmacie, parapharmacie ou parapharmacie en ligne.

Pour une description détaillée du produit sur le site de DUCRAY.

Ces deux premières étapes je les fais sous la douche pour aller plus vite.

ETAPE 3 : Du coton et un tonique

Bioderma Hydrabio lotion tonique
Le tonique, c’est un incontournable pour parfaire le démaquillage de la peau. Malgré les deux précédentes étapes de nettoyage la peau est encore sale. Tout simplement parce que grâce à la chaleur de la douche, les pores se dilatent et en profitent pour rejeter les impuretés qu'ils contiennent. J’utilise Hydrabio Tonique de BIODERMA. Je l’apprécie pour son odeur fraiche, pour le confort et l’hydratation qu’il apporte à ma peau.

Ses plus : un parfum délicat sans allergène, ce tonique est non comédogène et hypoallergénique.

 Son prix ? Environ 11 euros

Où le trouver ? En pharmacie, parapharmacie et parapharmacie en ligne.

Sa description complète sur le site BIODERMA.

ETAPE SUPPLEMENTAIRE, 2 A 3 FOIS PAR SEMAINE : Le gommage

J’utilise le gel nettoyant exfoliant 3 en 1 Pure Skin Natural de Garnier, seulement deux à trois fois par semaine à la place du gel moussant Keracnyl. Cet exfoliant contient plein de supers ingrédients pour améliorer le grain de peau, avoir un peau lisse et nette : de l’argile qui absorbe les impuretés et l'excès de sébum, et du zinc dont l'action anti-inflammatoire calme la rougeur de mes boutons. Sans oublier les micro-billes qui exfolient les peaux mortes et donnent de l'éclat au teint. Je n’ai rien à lui reprocher, il top et pas cher

Où le trouver ? En grande surface

Son prix ? Environ 4,30 euros

Pour sa description complète, rendez-vous sur le site de Garnier.

C’est ce que je fais chaque soir sans exception. Je suis satisfaite du résultat. C’est ce qui convient à ma peau, je n’affirme pas que ces produits conviendront à tout le monde. Evidement j’utilise d’autres produits par la suite, je vous en parlerai dans un prochain article.

QUELQUES POINTS IMPORTANTS

Pour éviter la transmission de bactéries, je lave très régulièrement les pinceaux avec lesquels je me maquille avec du shampoing doux et un désinfectant spécial pour pinceau MAKE UP FOREVER, que vous pouvez trouvez chez SEPHORA. Mais je suis sur que d’autres marques font aussi très bien le job.

Aussi quand j’ouvre un pot de crème, je m’oblige à l’utiliser au grand maximum 6 mois qui suivent son ouverture. Tout simplement parce qu’au fil du temps les bactéries s’installe dans votre produit, et se tartiner des microbes c’est beurk !

L’idéal c’est de noter sur votre tube la date à laquelle vous l’avez ouvert, et regarder ensuite au dos de votre produit cosmétique combien de temps vous pouvez l’utiliser après ouvert grâce à ce pictogramme :

Pictogramme péremption crème

Dans ce cas, il est recommandé d’utiliser votre produit dans les 12 mois qui suivent sont ouverture.

BON A SAVOIR

Toute crème que vous appliquerez sur une peau mal nettoyée ne sera efficace qu’a 50%. En gros, si vous achetez un pot de crème Dior ou Chanel à 80 euros, et bien c’est comme si vous mettiez directement 40 euros à la poubelle ! Alors pour éviter le gaspillage vous savez ce qui vous reste à faire.

Enfin prenez le temps de prendre soin de vous dès aujourd’hui. Ce sont des gestes simples qui s’intègrent facilement dans votre quotidien et dont le résultat est bluffant.

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à me le faire savoir dans les commentaires. Sont aussi bienvenues vos remarques et suggestions.

Retrouvez moi sur mon blog: www.ainsivanessa.com

pub